Nouvelles

Risque pour la santé: à nouveau des poisons végétaux dangereux dans les tisanes


Tisanes et camomille de fabricants renommés contaminés par des toxines végétales

Bien que les experts demandent depuis des années aux fournisseurs de tisanes de faire plus attention lors de la culture et de la récolte de plantes pour la production de tisanes et de thés, des poisons végétaux dangereux sont détectés à plusieurs reprises dans les thés. C'est également le cas dans une recherche actuelle de Norddeutscher Rundfunk.

Des tisanes chargées de polluants

L'Institut fédéral pour l'évaluation des risques (BfR) fait appel depuis quelques années aux fournisseurs de tisanes à faire preuve de prudence lors de la culture et de la récolte des plantes pour la production de tisanes et de thé. Néanmoins, il y a toujours des gros titres tels que: De nombreuses camomille et tisanes contaminées par des polluants, des tisanes biologiques pour bébés contaminées par des substances cancérigènes, ou: Des substances nocives trouvées dans le thé noir. Une étude récente de Norddeutscher Rundfunk (NDR) montre que les tisanes et les tisanes de camomille de fabricants renommés sont partiellement contaminées par des toxines végétales.

Classé comme nocif pour la santé

«Les tisanes de fabricants renommés sont partiellement contaminées par des toxines végétales à tel point que leur consommation est classée comme nocive pour la santé», écrit le NDR sur son site Internet.

Cela a été étudié et échantillonné par le magazine de consommation NDR «Markt».

Selon une analyse en laboratoire de six des treize thés à base de plantes et de camomille courants des supermarchés et des magasins à prix réduits dans un échantillon, des alcaloïdes dits pyrrolizidiniques (PA) ont été découverts.

Ces substances peuvent entraîner des lésions hépatiques et un cancer du foie.

Effets mutagènes et cancérigènes

«Les AP sont des ingrédients secondaires que les plantes fabriquent pour éloigner les prédateurs. Ils ne sont pas souhaitables dans les aliments car ils endommagent le foie et ont montré des effets mutagènes et cancérigènes lors d'expériences animales », a écrit le Federal Institute for Risk Assessment (BfR) dans un communiqué.

«Les tisanes contaminées par l'AP, y compris le thé rooibos, le thé noir et vert et le miel, sont les principales sources par lesquelles les consommateurs peuvent ingérer l'AP. Les quantités d'AP contenues dans ces aliments peuvent être nocives pour la santé des enfants et des adultes si elles sont consommées pendant une longue période (de manière chronique) », poursuit-il.

"Il est possible que même les plus petites quantités soient suffisantes pour provoquer le cancer", a déclaré le professeur Edmund Maser de l'Institut de toxicologie de l'Université de Kiel, selon le NDR.

Le toxicologue exige que tous les aliments - y compris les thés - soient exempts d'AP.

Selon les informations, les poisons sont contenus dans les mauvaises herbes, qui poussent entre les herbes de thé et peuvent entrer dans le thé avec la récolte.

Aucune limite légale

Bien qu'il n'y ait pas de limite légale pour l'AP dans les aliments, le BfR a calculé un apport maximal. Elle est de 0,49 microgramme par jour chez un adulte pesant 70 kilogrammes.

Cependant, le laboratoire mandaté par «Markt» a mesuré des valeurs allant jusqu'à 1,7 microgramme PA par litre.

Avec une grande tasse de thé, l'apport maximal aurait été atteint par la suite.

Trois thés à la menthe poivrée et trois mélanges d'herbes ont été examinés

Selon le NDR, les entreprises concernées ont réagi différemment face aux résultats.

Certaines entreprises ont indiqué qu'il n'y a pas de limite légale, d'autres ont déclaré qu'elles poursuivaient déjà un concept de minimisation pour leurs thés.

Trois thés à la menthe poivrée et trois mélanges d'herbes ont été examinés: «Oui! Peppermint »de Rewe,« Mint »de Teapot,« Westminster Peppermint »d'Aldi,« Kloster Herb Mix »d'Edeka,« Pure Herbs Spicy Fresh »de Messmer et« Lord Nelson 6 Herbs »de Lidl. (un d)

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Le muguet: une plante toxique (Novembre 2021).