Nouvelles

FG Münster facilite les congrès pour les associations de patients

FG Münster facilite les congrès pour les associations de patients


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Seul un petit impôt forfaitaire sur les revenus de l'exposition qui l'accompagne
Le Finanzgericht (FG) Münster souhaite faciliter l'organisation de congrès pour les associations de patients à but non lucratif. Les revenus des exploitants de stand d'un salon organisé en marge du congrès sont soumis à une imposition forfaitaire favorable, comme l'a décidé le FG dans un arrêt annoncé le lundi 15 mai 2017 (Az.: 15 K 2127/14 AO). Mais il a permis la révision de la Cour fiscale fédérale.

Les grandes organisations de patients organisent souvent des congrès, par exemple pour informer leurs membres et d'autres patients des innovations médicales importantes. En marge de ces congrès, il y a souvent une exposition où les fabricants de produits pharmaceutiques et d'appareils présentent leurs produits aux visiteurs. Les patients peuvent également obtenir un aperçu rapide ici, et les associations de patients peuvent utiliser les frais de stand pour financer partiellement le congrès.

Le congrès lui-même reste libre d'impôt car il sert l'objectif de l'association. Cependant, une telle exposition est considérée comme une entreprise économique pour laquelle l'association doit payer l'impôt sur les sociétés. Cependant, la loi favorise les revenus des associations à but non lucratif par le biais de «la publicité pour les entreprises qui se déroule dans le cadre de l'activité à privilège fiscal (...)». Ensuite, seul 15 pour cent du revenu fixe est considéré comme un bénéfice imposable. La publicité sur les maillots et les gangs dans le sport en est un exemple classique.

En cas de litige, l'association de patients organise un congrès médical et une exposition tous les deux ans, notamment pour les laboratoires pharmaceutiques. Lors du congrès de 2011, l'association a reçu un peu moins de 40 000 euros de frais de stand et a ainsi estimé un peu moins de 6 000 euros (15%) de bénéfice.

Le bureau des impôts voulait imposer régulièrement les revenus. Parce que l'association n'avait pas de «publicité pour les entreprises», mais seulement fourni un espace de stand sur lequel les entreprises peuvent se faire connaître. Le bureau des impôts s'est appuyé sur une décision correspondante du FG de Hambourg le 16 juin 2006 (numéro de dossier: 2 K 10/05).

Le FG Münster a contredit cela et a assimilé les frais de stand aux revenus publicitaires directs. Dans les deux cas, la situation est similaire. Dans le sport, la publicité pour les maillots et les gangs ne peut exister que parce que des événements sportifs à privilège fiscal ont lieu. Ainsi, l'exposition des fabricants n'est envisageable qu'avec le congrès fiscalement privilégié, car les exploitants de stands veulent s'adresser aux visiteurs du congrès.

En raison de la contradiction avec l'arrêt de Hambourg, le tribunal régional de Münster a approuvé la révision de la Cour fédérale des finances de Munich contre cette décision du 22 mars 2017. mwo / fle

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: La procédure de titre de séjour pour les malades étrangers et leurs parents accompagnants (Mai 2022).


Commentaires:

  1. Cenewig

    Je me rappelle plus.

  2. Benson

    Bravo, quels mots ..., une excellente idée

  3. Athanasios

    Vous ne ferez rien ici.

  4. Uli

    C'est la phrase de valeur



Écrire un message