Nouvelles

Les psychologues préviennent: la série pour adolescents "Les filles mortes ne ment pas" peut déclencher le suicide


Les sociétés psychiatriques déconseillent fortement de consommer la série
La série télévisée "Les filles mortes ne ment pas" se concentre sur la souffrance et le suicide d'une adolescente et est l'un des formats les plus discutés en ce moment en raison de la manière drastique et romantique de la présenter. En Allemagne, les premières crises suicidaires et même les suicides sont connus pour être directement liés à la série.

C'est pourquoi la DGKJP et la DGPPN ont publié une déclaration pour souligner les risques considérables et les conséquences négatives du programme. En particulier, il est fortement déconseillé aux jeunes mentalement instables et vulnérables de consommer la série.

La série télévisée américaine «Dead girls don't lie» est disponible en Allemagne depuis mars. Elle décrit en détail les circonstances stressantes auxquelles la jeune protagoniste est exposée avant de finalement se suicider. La jeune fille laisse derrière elle des bandes audio dans lesquelles elle s'installe avec des personnes individuelles, ce qui la rend directement responsable de son suicide. La présentation du suicide lui-même est explicite et inquiétante. Le suicide est présenté comme un dernier recours et romancé. Le casier de l'école des filles est transformé en sanctuaire par ses camarades de classe, ce qui signifie que le suicide est amélioré à titre posthume.

Dans une déclaration commune, la DGKJP et la DGPPN critiquent clairement la série télévisée. En conséquence, la recherche internationale a clairement montré qu'une représentation détaillée et drastique des suicides augmente considérablement le risque de contrefaçon, en particulier chez les personnes vulnérables et suicidaires (effet dit Werther). Dans le même temps, la série ignore les directives et recommandations internationales pour la présentation des suicides dans les médias.

Les sociétés professionnelles sont également de plus en plus confrontées à des rapports de tentatives de suicide et de suicide achevé chez les jeunes, qui seraient directement liés à la consommation de la série. Ils conseillent donc vivement aux jeunes mentalement instables et vulnérables de cesser de consommer la série.

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: MÉTIER SAGE-FEMME: études, quotidien, suivis de grossesses, actes gynécologiques (Novembre 2021).